CSS3/jQuery Drop-down menu with tabs #7
Retour à l'accueil Des vidéos et photos exclusives dans mazleck Web Tv et Mazgalerie photos   |   Des vidéos et photos exclusives dans mazleck Web Tv et Mazgalerie photos   |   Des vidéos et photos exclusives dans mazleck Web Tv et Mazgalerie photos   |  
Document sans titre
 
 -  Il est 1:24 à Libreville
Robert Endamane, ministre démissionnaire du gouvernement Ona Ondo III
Robert Endamane, ministre démissionnaire du gouvernement Ona Ondo III
Robert Endamane
Posté le : 24-09-2015 | 0 Commentaires

C’est dans les minutes qui ont suivi sa nomination au gouvernement remanié le 11 septembre 2015, en qualité de Ministre délégué auprès du Ministre de l’Urbanisme et du Logement, que Robert Endamane est sorti des bois pour dénoncer des pratiques peu démocratiques de ses alliés de la majorité au pouvoir, qui ont procédé à sa nomination sans avoir consulté préalablement, ni sa personne, encore moins les autorités de son parti politique, le Rassemblement pour le Gabon, RPG. Même le président du RPG, Paul Mba Abessole, avoue n’avoir été consulté. Une manière de faire qui a vraisemblablement poussé Robert Endamane à décliner l’offre. ‘’On ne m’a pas appris à être riche, on m’a appris à défendre les valeurs’’ s’est-il notamment exprimé.

Entretien avec ce personnage qui a cristallisé les attentions, dans la fièvre de ce remaniement ministériel.

 

MZ.INFO : Bonjour Robert Endamane ! Votre formation politique, le Rassemblement pour le Gabon, RPG, pourtant annoncée en grande pompe comme partie prenante  au gouvernement Ona Ondo III, remanié le 11 septembre 2015, semble s’être désistée à l’arrivée ?

R.E : Bonjour ! Et merci de votre marque d’intérêt ! Permettez-moi d’entrée de vous souligner que je ne suis pas habilité à parler au nom du Rassemblement pour le Gabon, RPG. Je suis directeur de cabinet du président du Rassemblement pour le Gabon, qui lui, doit, et c’est sa mission, communiquer avec l’extérieur. Voici pour la première mise au point.

La deuxième! Nous ne sommes au pas gouvernement, parce que nous n’avons pas été associés aux discussions qui ont mené à la mise en place de ce gouvernement, dans lequel on retrouve les partis politiques membres de la majorité. En revanche, nous restons de la majorité, car pour le moment, il n’y a pas de problème qui puisse nous faire partir de cette famille politique.

MZ.INFO : Finalement, seule absence de concertation en amont, justifie ce refus de prendre vos fonctions au sein de cette équipe gouvernementale?

R.E : Mais vous l’avez dit ! Tout groupe organisé travaille par concertation, et ce n’est pas d’aujourd’hui ! En tout cas, le principe au sein de notre formation politique, le RPG, c’est la démocratie participative. Depuis notre entrée au sein de la majorité, nous n’avons jamais dérogé à ce principe. Ben ! il y a aussi que nous ne soyons pas obligés d’être forcement associés à tout, c'est-à-dire, à être partout et à tout moment avec les mouvements de cette majorité. Ça aussi, ça fait parti des principes démocratiques.

MZ.INFO : Vous voulez nous faire comprendre que si le principe de démocratie participative avait été respecté, l’offre aurait trouvé preneur côté RPG ! En d’autres termes, si le Parti démocratique gabonais, le PDG au pouvoir venait à rectifier le tir, vous seriez, vous, amenés à revisiter votre copie ?

R.E : Mais qui vous a dit que c’est le PDG qui a fait le gouvernement ? Nous discutons avec le PDG tous les jours ! Le gouvernement c’est autre chose, on parle de gouvernement de la République ! Pour ma part, je ne sais pas qui l’a fait, je sais simplement que le Premier Ministre a donné la composition d’un gouvernement. Maintenant est-ce que le PDG y a pris part ? Personnellement, je discute avec le PDG tous les jours dans le cadre de la majorité au pouvoir, et je sais que le PDG connait nos points de vue. Et c’est d’ailleurs ça qui me permet de m’avancer que le PDG n’a pas été associé à ces discussions. Ce n’est pas un secret, le PDG connait la méthode de  travail du Rassemblement pour le Gabon, RPG.

MZ.INFO : En nous demandant implicitement de suivre votre regard, vers qui l’orientez-vous ? Disons, qui seraient les faiseurs de « Roi » ?

R.E : Déjà, c’est vous qui voyez des faiseurs de « Roi », moi je n’en vois pas. Je ne réfléchis pas en termes de faiseurs de « Roi », et je dis, qu’un chef qui travaille à des gens, il n’est pas obligé d’associer tout le monde à tout, et à tout moment.  C’est dire qu’une fois encore, il n’est difficile de m’étendre sur les méthodes qui ont présidé à la mise en place de ce gouvernement.

Ma méthode est celle du Rassemblement pour le Gabon, le RPG, et vos amis connaissent votre méthode de travail. Tout le monde sait que je défends la démocratie participative comme je défends le programme politique « Ecole cadeau, hôpital cadeau, travail pour tous ».

De l’avis du RPG, qui est d’ailleurs la mienne, on ne décide pas dans un secteur, sans avoir pris l’avis de ceux qui travaillent dans ce secteur.

MZ.INFO : C’est curieux qu’à la suite de notre renonciation cinglante au poste de Ministre délégué auprès du Ministre de l’Urbanisme et du Logement, l’on ait fait état de la présence d’un autre ministre, Jean Sylvain Bekalé Be Nze, visiblement présenté comme cadre du RPG, venu en remplacement numérique !

R.E : Ecoutez, j’ai eu vent des mêmes propos, mais je tiens à préciser que ce jeune cadre pour qui, je n’ai pas une piètre opinion, n’est pas membre du RPG. Jean Sylvain Bekalé Be Nze, qui est un cadre brillant, n’a jamais milité au RPG !

MZ.INFO : Pourquoi à votre avis, cette agitation autour de son appartenance présumée au Rassemblement Pour le Gabon ?

R.E : Ecoutez, allez poser la question à ceux qui distillent cette fausse information !

MZ.INFO : Peut-être une moralité à tirer de votre refus d’entrer au gouvernement ?

R.E : Je ne sais pas s’il y a une moralité à tirer, mais ce que je sais, c’est qu’on ne m’a pas appris à être riche, on m’a appris à défendre les valeurs !

MZ.INFO : Robert Endamane, merci !

R.E : C’est moi qui vous remercie !

Copyright@www.mazleck.info

Septembre 2015



 
Document sans titre
:
0 Commentaires
 
 
Document sans titre   Le désespoir comble non seulement notre misère, mais notre faiblesse 
Vauvenargues
 
     

Document sans titre

     

Document sans titre

 
     

 
     

Document sans titre
28-02-2012 : Votre avis sur la nomination de Raymond NDONG SIMA à la primature! - 4 avis
12-07-2011 : Que pensez vous du FICA? - 1 avis
12-07-2011 : Arts et Foi: Pour quel intérêt? - 0 avis
PLUS DE SUJETS

 
     
Entrez votre email et soyez informé chaque jour de nos nouvelles informations.

 

 
   
Document sans titre
 
   
Document sans titre   Pierre MBIGOU    Daniel COUSIN    Election    Politique    Fang    Ali BONGO    CAN 2012    Libreville    PDG    Economie    Guinée Equatoriale    Gabon    Afrique    PSD    Sylvia BONGO    Football    Gabao    Lionel MESSI    Les panthères 
 
 

 
L'actualité
TOUTE L'ACTUALITE
SPORT
RELIGION
AGENDA

Nous ?
QUI SOMMES-NOUS ?
NOS PARTENAIRES
Le Grand Invité
LE GRAND INVITE

Photos
PHOTOS REPORTAGES
GALERIE PHOTOS
Le Forum
TOUS LES THEMES
POSTER UN THEME

Web TV
NOS VIDEOS

FACEBOOK mazleck.com
@MAZLECK Sur TWITTER
Flux RSS
 
Copyright © 2009 - 2018 - mazleck.com, Le Pool de l'Actualité sur le Gabon, l'Afrique et le reste du Monde !
mazleckinfogabon@gmail.com| +241 06 88 22 74
 dddd;Site réalisé par D&C VIRTUEL requete invalide supp ip